Accro aux jeux vidéo, un père laisse son fils mourir de faim

coree-du-sud-jeux-video

 

Mardi 15 avril, un père sud-coréen a été arrêté après la découverte du corps décomposé de son fils de deux ans, mort de faim. Les faits se sont déroulés près de Daegu en Corée du Sud.

Chung, 22 ans passait ses journées dans des cybercafés et revenait tous les 2 ou 3 jours pour s’occuper de son fils âgé de deux ans. La mère de l’enfant travaillait dans une usine loin du domicile familiale et avait laissé à son mari la garde de leur unique fils.

Selon la police, « le 7 mars, le père a trouvé l’enfant mort dans l’appartement. Il a laissé le corps pendant plus d’un mois, avant de le placer dans un sac à poubelle et de le jeter dans un jardin à quelques centaines de mètres ».

Il s'était rendu à la police pour signaler la disparition mystérieuse de son fils, qui s’est très vite rendue compte de la supercherie.

Cette nouvelle affaire devrait réalimenter le débat en Corée du Sud sur l’addiction aux jeux vidéo. En 2013, une étude nationale réalisée par le ministère des Sciences avait conclu que 7% des 50 millions de Sud-Coréens sont considérés comme présentant "un risque élevé" d'addiction à l'internet. Le pourcentage grimpe à 11,7% chez les adolescents.


  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Retrouvez-nous sur Facebook

Twitter